Archive pour 'Mon pays'

Quel risque pour la reprise des cours au Gabon?

La reprise des cours initialement prévue le 7 Septembre 2009 à l’UOB en vue de la validation de l’année académique 2008-2009 n’est plus à l’ordre du Jour. Avec ce nouveau report, les étudiants gabonais sont ménacés de deux années blanches.



Le Pouvoir ROGOMBE ET ALI BONGO s'en prendrait-il aux étudiants ?

Le pouvoir de Madame ROGOMBE vient de s’illustrer négativement en massacrant les jeunes lycéens à Port-Gentil, votant pour la première fois, et qui ont eu la maladresse de revendiquer l’expression de leurs votes confisquée.
Mais ce qui s’annonce serait alors plus inquiétant. Les étudiants de l’université Omar BONGO dont l’année académique 2008-2009 n’a pu être validée au mois de juin dernier, en raison des multiples grognes sociales ayant caractérisé le premier semestre 2008-2009, vont devoir attendre pour une durée indéterminée.
En effet, la note de service de Monsieur le Recteur de l’Université Omar BONGO indiquait que les cours du second semestre reprendraient le 7 septembre 2009, afin de pouvoir organiser les examens au mois de nomvembre. Les inscriptions comptant pour l’année académique 2009-2010 commenceraient au mois de décembre et la rentrée au mois de Janvier 2010.
Un chronogramme déjà critiqué car pénalisant les étudiants en fin de cycle, mais qui serait compromis au régard du contexte politique actuel.
Le regroupement des étudiants au campus universitaire constitue un danger potentiel en cette période de contestation politique et sociale.
Les enseignants ayant suspendu leur mouvement de grève en vue des élections présidentielleset la composition du gouvernement vont à nouveau mettre sur la table leur catalogue de revendications.
Il est dont à ce demander comment l’Université ayant déjà du mal à basculer dans le système LMD va réussir à gérer ces deux années académiques qui finalement risquent d’être blanches.
Comment les étudiants et lesparents vivraient-ils cette situation catastrophique ?
En tous les cas, le mandat d’ALI BONGO qui a commencé sous fond de violence, risquerait d’embraser tout le pays dont les 42 ans de pouvoir du PDG deviennent insoutenables pour tous.

EYOYOLA MINKO Thomas.


 

Vendredi 11 Septembre 2009.

Ma province le Woleu N’TEM

Le Woleu-Ntem est l’une des neuf provinces du Gabon. Son chef-lieu est Oyem qui rassemble, avec les villes de Bitam, Minvoul, Mitzic et Médouneu, la grande majorité des 125 400 habitants de la province (estimation 2002). La forêt équatoriale occupe l’essentiel du territoire de cette région, ce qui explique sa très faible densité de population. Elle est trouée ça et là par quelques routes qui relient les villes principales entre elles et le long desquelles on peut traverser de petits villages isolés. L’est de la province est pratiquement inhabité, sauf par de petits groupes de pygmées semi-nomades, ce qui a facilité la création du parc national de Minkébé.Il s’agit d’une région peu industrialisée qui produit du cacao et du caoutchouc. Les cultures vivrières et la chasse en forêt fournissent encore une bonne partie de l’alimentation des populations locales.

Les relations sont assez importantes avec la Guinée équatoriale et le Sud du Cameroun, en raison de l’appartenance commune à l’ethnie fang de la majorité de la population, de part et d’autre de la frontière. Dans la vie quotidienne, beaucoup de gens parlent fang, le français étant la langue de l’école et de l’administration. Les échanges avec le Cameroun sont facilités depuis l’inauguration, à Eboro, en 2005, d’un pont sur le fleuve Ntem, frontière naturelle entre les deux pays. Jusqu’à cette date, il fallait traverser en pirogue ou par le bac.

Le Woleu-Ntem est subdivisé en cinq départements.

  • Haut-Como, chef-lieu Médouneu
  • Haut-Ntem, chef-lieu Minvoul
  • Ntem, chef-lieu Bitam
  • Okano, chef-lieu Mitzic
  • Woleu, chef-lieu Oyem

Ma province le Woleu N'TEM dans Mon pays 400px-Woleu-Ntem_departments

magnify-clip dans Mon pays

Départements du Woleu-Ntem

Signification du blason : Le fond vert évoque la forêt équatoriale, les cabosses de cacao représentent la culture du cacaoyer, les deux lignes ondulées bleues symbolisent les fleuves Ntem et Woleu qui traversent cette province et lui donnent son nom.

alain Bongo

Gabon : Alerte URGENT Ali Bongo et ses complices, cherchent un pretexte pour mettre en prison les opposants

Ali Bongo et ses complices, ont l’intention d’arreter les opposants. Opposition vous attendez quoi pour passer à la vitesse supérieur ? La récréation sera terminée dès la prestation de serment.

  Mes frères, c’est pas de la plague. vous attendez quoi pour passer à la vitesse supérieure, pendant ce temps Ali Bongo, et ses complices, cherchent un pretexte pour vous arrêter, ici au palais ils sont en traint d’élaborer des plans pour chaque opposant.

Dans ce site j’avais annoncé, que s’il y a élection, Ali sera président le 03/09/09, et cette meme date, Ali a fait un coup d’Etat électoral.

Dans ce meme site j’ai annoncé que vous étiez en danger de mort. Y a t’il quelqu’un pour transmettre ce message à l’opposition ?

Je dis bien Ali Bongo est prêt à tout, c’est pas de la plague. Le seul moyen pour sauver vos têtes est de vous battre pour renverser ce voyou. Mais si vous n’êtes pas capable de tenir devant la puissance de cette mafia, quittez le pays, avant qu’il ne soit trop tard.

Ici au palais, pour assoir le pouvoir d’Ali il faut anéantir l’opposition, tous les moyens possibles. Mes frères reveillez vous vous êtes en danger.

Vos bidons de procédure arrêter cette mascarade, ça n’aboutira pas, ils se moquent de vous, ils vous traite de maboule. Cherchez d’autres solutions. Il prête serment dans moins de 24h, après la blague est terminée.

Je vous ai prévenu, votre frère à l’intérieur de la mafia.

Oiseau du systeme.


Mercredi 09 Septembre 2009 – 23:37

La force de frappe d’Alain Bongo le nigerian

Une rumeur de plus en plus persistance venant du Gabon indique qu’il y a eu une altercation violente entre Ali Bongo et sa mère Patience Dabany au lendemain de la proclamation des résultats des élections au Gabon.

En effet, la rumeur indique que la mère aurait demandé à son fils de reconnaître qu’il n’a pas gagné les élections et de ne pas s’imposer. Cette intervention de Patience Dabany lui a valu une violence bastonnade de la part de son fils Ali qui l’aurait envoyé à l’hopital militaire de Libreville.

Après sa femme Inge Bongo qui faisait récemment état du côté violent de son mari dans un article paru aux États-Unis, voilà qu’une telle rumeur, si confirmée, montre de plus en plus un côté sombre de Ali Bongo. Rien de bon pour un président digne de ce nom!

Que le petit sarkozy sache…

Image de prévisualisation YouTube

Que Nicolas Sarkozy nous dise le contraire.

Voyez-vous comme la France est criminelle, elle n’a jamais voulu que l’Afrique sorte de la pauvreté mais pourtant en réunion avec le G-20; G-8,elle demande toujours plus d’aide pour les pays pauvres, pays africains, etc.

La lutte contre la pauvreté passe d’abord par une liberté d’expression, de vote (DROIT CIVIQUE), chose que la France ignore.

Nous croyons que l’Afrique à l’instar du Gabon peut sortir de la France en tuant tous les interets français au Gabon sans pitié…

Nous avons assez, ne permettons plus que la maudite france continue à nous traiter comme des ignards.

  • juin 2017
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  

Comment faire plaisir aux f... |
Comité d'information des ci... |
kougbeadjo87 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Refaire le monde
| mikou13
| Gaullistes de Marseille